Aucune couverture
Catégorie: Colomb-Béchar

Vues: 813

Révisions

Écrit par MOTTARD Dominique

Dans son livre Abdelkader HANI nous décrit les périodes principales qu'a traversé la région de Béchar, allant de son origine préhistorique jusqu'à nos jours, en passant par le Sultan noir (1331-1351), le cheikh El Maghili, la création de la zaouïa de Kénadsa, la légende des tribus de: Doui Menai , Ouled djerir, Beni Guil et ouled sid cheikh, l'occupation française et Béchar entre les deux guerres, les juifs, la découverte des houillères de Kénadsa, déclenchement des premières attaques contre les français, les différentes batailles menées à travers toute la région, la mort du colonel Lotfi, les accords d'Evian, l'indépendance et enfin a terminé son ouvrage par un constat pessimiste sur la région qui dit dans l'un de ces passages "les Ksours de l'arrière-pays restent enlisés dans le sous-développement flagrant : dans une réunion tenue à Oran en Octobre 1962 et ayant pour objet l'opération labours, le préfet de la Saoura attira l'attention des hautes autorités sur la situation difficile des Oasiens de la Saoura.......""...En milieu urbain les choses ne sont pas très différentes à l'exception de la ville de Béchar . Tous les centres urbains connaissent un sous-emploi inquiet. A Kénadsa , la production de la houille désormais concurrencée par le pétrole continue de baisser et le chômage de s'aggraver dangereusement ."Seule la ville de Béchar connaît un essor relativement meilleur grâce à la présence des garnisons militaires en place et surtout grâce à....la base militaire française qui abrite le centre Inter-armée d'essais d'engins spéciaux ............Mais avec le début de l'indépendance du pays, Béchar et sa région vont connaître une nouvelle destinée" conclu-t-il.