Répondre: Livre d'Abdelkader Honi/ Béchar

NOTE: Vous envoyez le message en tant qu' "Invité", vous ne pouvez pas éditer le message ou le supprimer
Merci de Connexion ou S'inscrire pour ignorer cette étape.

Votre adresse de courriel sera uniquement disponible pour les administrateurs.
X

Historique du sujet: Livre d'Abdelkader Honi/ Béchar

Max. affiche le(s) dernier(s) 6 message(s) - (Dernier message affiché en premier)

  • dominique mottard
  • Portrait de dominique mottard

Bonjour Serge heureuse de te lire .

En ce qui concerne les photos l'association est toujours preneuses donc tu peux me les envoyer ou les mettre sur le site .

Je suis Dominique née en 1949 en 1961 j'avais deux amis tous les deux frères leur père était également dans la police , nom de famille oublié mais un prénom Marc je possède une photo .

Nous nous réunissons tous les ans à Avignon et cette année l'AG aura lieu le 5 et 6 ocotbre

Dominique MOTTARD née STEIBEL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • SEGURA SERGE

Originaire de Colomb Bechar, je suis preneur des références de ce livre.
J'ai également quelques photos de Colomb Bechar. Mon père était dans la police nationale jusqu'en 1962. J'ai moi même été scolarisé chez les "soeurs" et les photos de la palmeraie me rappellent bien des souvenirs. Surtout l'odeur des algues et de l'eau.

  • dominique mottard
  • Portrait de dominique mottard

Merci à Guy pour ces précieuses informations et enrichissantes . Ainsi l'histoire de Colomb Béchar
C'est pour moi aujourd'hui une immense joie de voire que nous sommes lus.
Un grand merci Mr DUPUY
Si vous avez en votre possession photos ou articles je suis preneuses
Dominique responsable du site
(fille de Militaire - A béchar de 1955 à 1962) Adresse à Béchar 2 Route du Gué- Rue qui descendait à Debdaba

  • Dupuy

Nous de même.. Fils et enfants du Capitaine Jean Dupuy..
Responsable de la Setel Bechar
Amitiés

  • Guy mangini

Bonjour les amis,
Pierre Rabhi s'est inspiré du savoir-faire des jardiniers de Colomb-Béchar et Kénadsa pour promouvoir l'agroécologie. Ces jardiniers qui poursuivaient à coups de pierres les gamins dérobeurs de dattes ont-ils déserté pour que les palmeraies dépérissent?
Ci-joint une photo du Monument Clavery prise près de Taghit. Ce monument ressemblait à celui de Lyautey à Béchar

gw4.geneanet.org/pierfit?lang=fr;p=amedee;n=clavery



  • simone tavascia
  • Portrait de simone tavascia

Je ne sais si tu avais bien écouté les commentaires de notre ami Bélal, qui nous avait dit que hélas il n'y avait pas d'incinérateur et que les ordures étaient entassées et brulées sur ces grands espaces "vides" d'habitations et de population. Je ne sais si tu te souviens de ces énormes monticules qu'il y avait à la sortie de Béchar. Et bien, c'était là qu'étaient stockées et brulées les ordures de Béchar.
Il y a bien un groupe "d'écologistes" qui se démènent pour que des améliorations soient apportées. Mais comme il nous disait, je le cite : "on donne des poubelles au gens, et au lieu de mettre les ordures dedans, ils les déposent à côté..." donc ils n'avanceront jamais. et les ordures elles, continueront de prendre de la place et de détériorer le paysage.
Ce type de désastre n'est pas unique à Béchar..., nous avons pu constater l'étendue des dégats également sur les plages de Mostaganem et ses environs....

Temps de génération de la page : 0.013 secondes
Propulsé par Kunena