Mes 20 ans à Colomb Bechar

il y a 5 ans 7 mois #14693 par gerard siffelet
Mes 20 ans à Colomb Bechar a été créé par gerard siffelet
Il y a 54 ans, le vendredi 16 mars 1962
On me demande pour mission d’emmener un sergent sur un ancien site de tir situé vers le château de bouhamama, en arrivant sur le site, la route (ou piste, je ne me rappelle plus) était couverte de sable, le sergent m’en averti mais c’était la première fois que je me trouvais dans cette situation, pour passé j’ai donc accélérer le véhicule que je conduisais, en plein milieu le sergent m’a dit stop on va pas s’en sortir, j’ai arrêter en plein milieu de sable il faut dire que je venais de passer mes permis militaire, mais une épreuve sur sable aurai bien été utile, finalement c’est lui qui a sorti le véhicule du sable en me montrant comment faire, le retour s’est fait normalement sauf que le véhicule a couler une bielle a 5 KM d la base.
De retour au garage de la base, je suis inviter a nettoyé le véhicule pour réparation et j’apprend qu’un avion mistral de ciees s’est cracher du coté des dunes

A demain pour la suite
il y a 5 ans 7 mois - il y a 5 ans 7 mois #14694 par simone tavascia
Réponse de simone tavascia sur le sujet Mes 20 ans à Colomb Bechar
Et bien dites-donc... quelle belle veille d'anniversaire !!!
........il y a 54 ans?
Il est vrai que la conduite sur les pistes ensablées c'était aussi difficile pour ceux qui s'essayaient pour la première fois. C'est comme pour la conduite sur la neige ... sans équipement bien sûr... ce n'est pas évident les premières fois. Après avec les années ont se perfectionne...
Merci Gérard pour ce récit.
Simone




Béchardière
Pièces jointes :
il y a 5 ans 7 mois - il y a 5 ans 7 mois #14702 par gerard siffelet
Réponse de gerard siffelet sur le sujet Mes 20 ans à Colomb Bechar
Samedi 17 mars 1962

Je suis dans le garage pour le nettoyage du véhicule à la bielle coulée pour réparation, en fin de matinée on me cherchait pour monter un tour de garde de 12H autour des débris du mistral craché, l’équipe formée , on devait y passer la nuit, le sergent qui nous commandait avait une grosse trouille , encore plus que nous appelés du contingent, arrivés sur place ce n’était pas bien beau a voir, des détritus à 100 m à la ronde, le sergent forme les tours de garde , et en fin de soirée un camion de la base arrive, la garde l’arrête, il venait chercher les reste du mistral donc fin de garde le soir, mais arrivés au service de semaine on nous dit , demain matin R.V.à l’escale de la base en tenue N°1 plus gangs et guêtres blanches que l’on nous a fournis pour la cérémonie d’embarquement du corps direction Orléans

Sur internet j’ai retrouvé les traces de ce crach



16 mars 1962 à la BA 145 de Colomb-Béchar (département de la Saoura) Algérie – Crash du
Mistral SE 535 N°66 – F-SDKX du CIEES :
Cote SHD : AI 100E 1759
Chef du SEAT (Service des Avions Télépilotés) au sein du CIESS (Centre Interarmées d’Essais d’Engins Spéciaux), le capitaine Gillet de Thorey était un officier d’un dévouement extrême à la conscience professionnelle particulièrement aigue… Ces qualités seront la cause de l’accident. En vue d’améliorer la qualité des communications Air/Sol, cet après midi là, le pilote décolle de sa propre initiative, pour effectuer l’expérimentation d’un nouveau matériel radio en liaison avec un poste de l’armée de terre. Il fait alors un passage à 300 mètres au dessus du site puis amorce un virage à droite en très léger piqué. A 16h35 TU, l’avion disparaît derrière une dune, heurte le sol, rebondit et explose. L’hypothèse retenue sera celle d’une possible distraction du pilotage liée aux multiples réglages sur le poste radio embarqué dans une phase de vol à basse altitude nécessitant une totale concentration.
Victime : 1 mort
Capitaine Jacques Gillet de Thorrey - Né le 29 juillet 1920 à Orléans



à demain pour la suire
il y a 5 ans 7 mois #14706 par gerard siffelet
Réponse de gerard siffelet sur le sujet Mes 20 ans à Colomb Bechar
Dimanche 18 mars 1962

Me voila en tenue « N°1 » et je me rend a l’escale à l’heure prévue la on était environ 20 militaires , tous avec la même tenue a attendre les ordres, sur la piste était stationner un nord atlas 2501
On nous a placer en 2 files sous le fuselage de l’avion et l’on a attendu les ordres, quand le corps est arrivé on a eu l’ordre de se mettre au garde a vous pendant tous le temps de la cérémonie ,ce fut long mais bon c’était les ordres et le protocole, quand le corps a été placé dans l’avion on a eu l’ordre de se mettre « au repos » et ensuite de partir pour laisser le nord atlas décoller en direction de la BA de Bricy a coté d’Orléans ma région natale.

J’avais donc tous cela a raconter aux parents mais mon récit a pris un peut trop de temps pour les autre de la chambrée il me fallais libérer la place de la table, c’est alors que le chef de chambre m’a pris par le coup et serrer un peut trop, j’ai eu juste le temps de lui ire arrête tu m’étouffe et quand il a lâcher j’était « dans les pommes »
J’ai bien été 10 minutes a revenir conscient, toute la chambrée était aux petits soins pour me réveiller mais ils ont eu peur.
Une heure après je ne pouvais plus me porter sur ma cheville droite j’avais une superbe entorse causée par le pied de table et chaise l’ors de ma chute, j’ai donc fini la journée a l’infirmerie et également une bonne partie de la semaine

Voila on a pas tous les jours 20 ans


Photo d’un mistral

Pièces jointes :
il y a 5 ans 6 mois #14717 par dominique mottard
Réponse de dominique mottard sur le sujet Mes 20 ans à Colomb Bechar
Merci Gérard , enfin des histoires de Militaires !!!ouaf!!!!!! ces récits me ravigotent et me donnent envie de revenir sur le site .
D' ailleurs il va falloir que je recommence à travailler car Jean Marc a raison il n'y a plus tous les pages écrites par Simone et moi même . La raison est le transfert sur le nouveau site qui m'a demandé une nouvelle formation , maintenant il faut que j'applique mais c'est un travail de romain .
Ne m'en voulez pas je vais m'y remettre et former ma Simone .
Je vous embrasse tous
Domi

Hier ne compte plus , le passé c'est le passé. Je ne garde que les meilleurs souvenirs, les plus purs et les plus merveilleux enfouis au fond de mon cœur . Ce qui compte vraiment c'est que dans cette superbe ville BECHAR j'ai eu une enfance heureuse et merveilleuse.
Dominique
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: christian pascual
il y a 5 ans 6 mois #14777 par christian pascual
Réponse de christian pascual sur le sujet Mes 20 ans à Colomb Bechar
.
.
. En tous les cas je remercie notre ex-militaire Gérard car
c'est bien à des citoyens comme lui que nos avons eu un
maintien de l'ordre à Colomb-Béchar...aujourd'hui encore
on constate et c'est d'actualité, qu'il est bo
n d'avoir des
hommes de devoir auprès de soi.

JE NE VOUS OUBLIE PAS
.


.

Baxiriux
Pièces jointes :
Modérateurs: eurekadminsimone tavasciadominique mottard
Temps de génération de la page : 0.031 secondes
Propulsé par Kunena